Vous le savez, différents laboratoires se sont lancés dans l’élaboration d’un vaccin contre le coronavirus. Aujourd’hui 4 vaccins ont été validés par l’Agence Européenne du Médicament (EMA), le Pfizer-BioNTech, le Moderna, l’AstraZeneca et le Johnson&Johnson.

Fait #1

Quelle est la différence entre les différents vaccins ?

Il y a 2 types de vaccins :

Le vaccin à ARN messager : C’est la copie de la cellule du virus, ce qui devient un ARN messager qui est très instable et n’est pas viable dans la durée. Il n’y a donc pas le virus même au sein de ce vaccin. Pfizer et Moderna sont des vaccins à ARN messager qui doivent être stockés entre -70° et -20°. Pour plus d’informations sur ce vaccin : https://www.inserm.fr/information-en-sante/c-est-quoi/secret-fabrication-c-est-quoi-arn-messager


Le vaccin à vecteur viral ou aussi appelé adénovirus : Un virus inoffensif transporte une partie du coronavirus dans notre corps que ce dernier va combattre et nous immuniser. La plupart des vaccins sont basés sur ce principe. L’AstraZeneca et le Johnson&Johnson sont des vaccins adénovirus. Pour plus d’informations : https://www.gouvernement.fr/le-fonctionnement-d-un-vaccin-a-adenovirus

Fait #2

Les effets secondaires

Comme tout vaccin, il se peut que pendant l’injection vous ayez une sensation de brûlure/picotements quand le produit entre, et après l’injection vous risquez d’avoir une douleur au bras mais tout dépend des personnes.
Avec le vaccin contre le Covid-19, il est possible d’être enrhumé ou fiévreux notamment après la deuxième dose, ne vous inquiétez pas c’est vos anticorps qui sont en action.

Dans les vaccins à ARN messager, pour le vaccin Pfizer il a été observé quelques cas de pancréatites aiguës et le Johnson&Johnson a eu un cas de malaise recensé. En moyenne, ces vaccins provoquent moins d’effets secondaires graves que les vaccins adénovirus.

Les vaccins adénovirus (AstraZeneca et Johnson&Johnson) ont beaucoup fait parler d’eux pour de rares cas de thromboses. C’est d’ailleurs pourquoi l’AstraZeneca a été retiré un moment des centres de vaccination puis a été remis en circulation car il ne représenterait pas d’effet secondaire sur la plupart des individus.
La Haute autorité de santé (HAS) s’est imposée et par précaution maintient l’âge limite pour l’AstraZeneca à 55 ans. L’Europe quant à elle, estime qu’il y a plus de bénéfices que de risques à ces vaccins.

Fait #3

Qui peut se faire vacciner ?

Au départ le vaccin était réservé aux personnes âgées, depuis le 12 mai il est accessible à toute personne majeure. Il suffit de se connecter à une des applications de rendez-vous (Doctolib, Maiia, Vite ma dose,…) généralement en fin de journée pour obtenir des doses qui vont “périmer” et éviter qu’elles soient perdues. C’est donc un moyen efficace pour se faire vacciner sans comorbidité, mais il faudra vous armez de patience dans certaines villes.
Pour trouver votre chronodose et vous faire vacciner le plus rapidement possible même si vous ne remplissez pas les critères de base : https://vitemadose.covidtracker.fr/centres-vaccination-covid-dpt83-var/commune83137-83000-toulon/recherche-chronodoses/en-triant-par-distance

De plus, certains vaccins sont réservés à une catégorie d’âge comme l’AstraZeneca vu précédemment.

Fait #4

Où se faire vacciner ?

  – Dans un centre de vaccination (vaccinodrome…)
  – Dans une pharmacie
  – Dans un cabinet médical (médecin généraliste)
  – Dans un cabinet libéral infirmier
  – Si vous êtes au sein d’un établissement médicalisé comme une EPHAD, si vous y travaillez et qu’il reste des doses aussi
  – Par la médecine du travail

Fait #5

Comment se déroule la vaccination ?

Dans les centres de vaccination le parcours est très encadré et simplifié pour que toutes personnes ne soit pas angoissée, tout est fait en sorte pour que sa vaccination se passe dans les meilleures conditions.

Tout d’abord, vous devrez répondre à un questionnaire de santé avant de vous faire vacciner, si vous avez des questions du personnel est là pour y répondre.
Ensuite, vous vous faites vacciner par un professionnel de santé.
Enfin, vous devez attendre 15 min dans une salle par précaution (si allergie par exemple).
Eh voilà ! Vous êtes vacciné !

Fait #6

Quand se faire vacciner quand on a déjà été infecté au Covid-19 ?

Lorsque vous avez déjà eu le Covid-19 votre système immunitaire est fort. C’est pourquoi si vous avez contracté le virus il est recommandé d’attendre au minimum 3 mois, même 6 mois si possible. Comme vous avez déjà eu le Covid-19 vous n’aurez besoin que d’une seule dose de vaccin.

Fait #7

Combien de temps entre les 2 doses de vaccin ?

De base le délai annoncé entre les 2 doses était de 28 jours mais depuis le 14 avril il a été rallongé à 42 jours. Il faudra donc attendre 6 semaines entre la première et la deuxième injection. 

Fait #8

Peut-on être positif à Covid-19 du fait de la vaccination ?

Oui il est possible d’avoir un test PCR positif mais ce n’est pas la faute aux vaccins. En effet, avec le délai d’incubation du virus, il est possible d’avoir été exposé et infecté au coronavirus avant de se faire vacciner et par conséquent être positif au covid.
De plus, le vaccin est totalement efficace 14 jours après la dernière injection, le temps que le corps soit immunisé. Enfin, les vaccins ne sont jamais efficaces à 100%, par exemple Pfizer est reconnu comme étant efficace à 95%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page